Accueil Life with Enovap Tabac, médias et e-cigarette, la stratégie de la terreur

Tabac, médias et e-cigarette, la stratégie de la terreur

par admin
0 Commentaire 83 vues

Depuis l’introduction de la cigarette électronique sur le marché, l’industrie du tabac est en déclin. La cigarette classique représente d’immenses sommes d’argent pour le lobby du tabac qui s’efforce de reprendre des parts de marchés par tous les moyens.

L’industrie du tabac s’appuie sur les médias pour créer une « stratégie de la peur » qui consiste en une désinformation concernant la e-cigarette.

De nombreuses études ont été réalisées afin de déterminer l’efficacité de la e-cigarette en tant qu’aide au sevrage tabagique ou des potentiels dangers encourus à long terme. Mais à ce jour, aucune donnée ne prouve réellement la présence de substances cancérigènes dans les liquides de e-cigarette. Seuls les arômes sont sujets à polémique, et font encore actuellement l’objet d’études approfondies.

Objectif: décevoir le futur vapoteur!

Cependant, plusieurs articles aux gros titres alarmants avertissent des possibles dangers encourus : Cigarette électronique : le liquide à la nicotine, un poison mortel ; Cigarette électronique : des cas d’empoisonnement qui inquiètent ou encore La cigarette électronique n’est pas le remède pour arrêter de fumer.

Ces articles traitent simplement le sujet en surface ou s’appuient sur des études incomplètes qui ne permettent pas de porter de jugement avec certitude.

De plus, les auteurs de ces articles cachent des informations, en dénonçant les substances nocives présentent dans la e-cigarette comme cancérigènes sans donner d’échelle de comparaison avec le tabac, qui contient les mêmes substances et bien plus encore, à des degrés beaucoup plus élevé.

L’accusé numéro 1, la nicotine:

En effet, plusieurs controverses sont faites à l’égard de la nicotine qui est vue comme un poison mortel ou encore sur l’efficacité de la cigarette électronique comme une aide pour se détacher de la nicotine.

Michael Russel a bien cerné cet enjeu et dit en 1976: Les gens fument pour la nicotine, mais meurent du goudron.

Les professionnels de santé sont formels la dessus, la nicotine est une substance addictive, mais non nocive. Ainsi, elle constitue un très bon outil pour sevrer le fumeur.

Un lobby de fumiste!

L’impact sur l’opinion publique joue ainsi en faveur de l’industrie du tabac puisque plus de la moitié des français pensent que la cigarette électronique est aussi nocive, voir plus nocive que le tabac.

Ainsi, la « stratégie de la peur » a été favorable pour le lobby du tabac qui a réussit à semer le doute.

La réussite par la désinformation:

La cigarette électronique, qui a connu un « boom » considérable en seulement 5 ans et qui concurrence désormais le marché du tabac, se voit confrontée à de nombreux détracteurs. Le manque à gagner pour ces derniers étant tel qu’une « stratégie de la peur » a été mise en place en vue de diaboliser la e-cigarette par l’intermédiaire d’études incomplètes, passant sous silence les avantages de la vape par rapport au tabac.

Vous aimerez certainement

Ecrire un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Ok