Accueil Life with Enovap 10 CHOSES QUE VOUS NE SAVIEZ PAS SUR LA NICOTINE

10 CHOSES QUE VOUS NE SAVIEZ PAS SUR LA NICOTINE

par admin
0 Commentaire 71 vues

La nicotine est injustement assimilée comme la cause mortelle du tabagisme. Pourtant ce qui tue dans le tabac n’est pas la nicotine mais bien la fumée de cigarette. Mickael Russell, l’un des premiers pionnier sur la recherche de la dépendance tabagique et psychiatre anglais nous a dit « les gens fument pour la nicotine mais meurent des goudrons, du monoxyde de carbone et des gaz dangereux. » Ainsi, nous allons étudier ensemble les principales caractéristiques de la nicotine afin d’en connaître les tenants et aboutissants. 

1. Qu’est-ce que la nicotine ?

-nicotine-formula-chalk-boardLa nicotine est un composé organique présent naturellement dans les feuilles de tabac. Elle est la principale substance psychoactive du tabac. Pour consommer la nicotine du tabac, celui-ci peut être fumé, mâché ou prisé. Les Amérindiens fumaient déjà les plantes de tabac depuis des millénaires quand Christophe Colomb et ses troupes découvrirent l’Amérique.

Les nombreuses études sur la nicotine ont depuis permis de souligner son importance dans l’addiction au tabac.  Présente surtout dans les feuilles de tabac, on la trouve aussi en faible quantité dans certains végétaux comme les tomates et les aubergines.

2. Comment la fabrique-t-on ?

Pic_2La nicotine est extraite des feuilles de tabac. Les deux espèces de tabac les plus fréquemment utilisées sont la ‘Nicotiana tabacum’ et la ‘Nicotiana rustica’. La teneur en nicotine dans les feuilles de tabac varie entre 2 et 10% même si certaines espèces de tabac peuvent en contenir davantage.

A l’heure actuelle la plus grande partie de la production de nicotine pour les substituts nicotiniques et les e-liquides provient des tabacs Indiens. Le premier fabricant de nicotine mondial Siegfried reçoit d’Inde une première extraction de sulfate de nicotine dosée entre 30 et 40 % avant de la raffiner dans ses usines suisses à des standards pharmaceutiques en la purifiant à 99.95 %.

Aujourd’hui une compagnie aurait mis au point une nicotine de synthèse. Le but serait de contourner la réglementation, notamment américaine, des e-Liquides pour échapper au statut de produit du tabac. En effet une nicotine de synthèse ne provenant pas du tabac, pourrait se soustraire à certaines contraintes réglementaires.

3. La nicotine est-elle dangereuse pour la santé ?

Aux doses auxquelles les fumeurs et vapoteurs sont exposés, non, la nicotine n’est pas dangereuse. Il faut être clair sur le fait que la nicotine n’est pas l’élément dangereux dans la consommation de cigarettes. Comme le souligne Gérard Dubois, président de la commission Addiction à l’Académie nationale de Médecine :

Le goudron cause les cancers, le gaz carbonique les infarctus et la nicotine la dépendance.

 

Les substituts nicotiniques sont  d’ailleurs recommandés aux femmes enceintes qui n’arrivent pas à arrêter de fumer seules.

Le seul effet de la nicotine potentiellement nuisible est sur la fréquence cardiaque qu’elle peut accélérer et sur la pression artérielle qu’elle peut élever. Elle n’est donc pas recommandée aux personnes souffrant de maladies cardio-vasculaires.

Cependant la consommation de nicotine seule reste significativement moins nocive pour ces populations que la cigarette.

A noter qu’il faudrait qu’un adulte ingère 2,5 bouteilles de e-Liquides de concentration maximale autorisée en Europe pour que la nicotine soit létale ce qui représente une dose conséquente et peu fréquente à l’inhalation humaine. De plus, pour éviter une intoxication à la nicotine des mesures règlementaires comme le bouchon de sécurité pour les enfants ont été mises en place.

4. La nicotine est-elle cancérigène ?

La nicotine est une substance bien connue et étudiée car elle est utilisée depuis des dizaines d’années dans de nombreux médicaments pour le sevrage tabagique. Elle n’est pas la substance responsable des cancers liés au tabac, ce sont les goudrons qui en sont la cause.

Cependant, certaines études montrent que nicotine peut encourager la croissance et la survie des cellules. Il est donc plausible qu’elle impacte le développement de certains cancers. Toutefois, des scientifiques se sont appuyés sur les études du profil de sécurité du tabac froid Suédois Snus (source de nicotine sans combustion) pour évaluer le risque cancérigène de la nicotine comme faible.

5. La nicotine brûle-t-elle les graisses ?

Oui, la nicotine a un effet sur le métabolisme des lipides ; il a été montré dans plusieurs études qu’elle peut encourager la lipolyse, destruction des graisses. De plus, elle peut aussi réduire l’appétit, accentuant l’effet de perte de poids pendant son utilisation. Cela expliquerait en partie la prise de poids au moment de l’arrêt. Cette hypothèse est renforcée par certaines études qui montrent que l’arrêt du tabac avec le vaporisateur personnel contenant e-liquides nicotinés n’entraîne pas de prise de poids 12 mois après l’arrêt.

6. La nicotine fait-elle tousser ?

La toux est très fréquente au début de l’utilisation du vaporisateur personnel mais elle ne persiste généralement pas. Elle est souvent causée par une technique d’inhalation inadaptée, mais peut aussi être due à une trop forte dose de nicotine impactant le fond de la gorge pendant l’inhalation. Pour éviter de tousser l’utilisateur peut réduire sa concentration de nicotine ou utiliser un vaporisateur personnel qui produit moins de vapeur ou augmenter la valeur des résistances utilisées.

7. Est-ce que la nicotine empêche de dormir ?

L’effet de la nicotine sur le sommeil même s’il est établi n’est pas clairement expliqué. De nombreuses études soulignent les impacts négatifs de la consommation de nicotine sur le sommeil. L’effet stimulant de la nicotine sur certains neurotransmetteurs qui contribuent à la régulation du sommeil tels que la dopamine et la sérotonine pourraient être responsable des troubles du sommeil.

Par ailleurs, la phase de sommeil des fumeurs est une longue période sans nicotine qui peut entraîner des symptômes de manque. Les manques de nicotine pendant la nuit se traduisent par des perturbations du sommeil et sont reportés par 21 à 50 % des fumeurs. Il est aussi connu que les fumeurs sont plus susceptibles de boire de l’alcool et utiliser de la caféine que les non-fumeurs. Cependant, ces habitudes qui affectent le sommeil de manière négative ne sont pas directement causées par la consommation de nicotine

8. Est-ce que la nicotine jaunit les dents ?

Le Dr Richard Holliday de l’université de Newcastle dans le département de médecine dentaire témoigne qu’au-delà du jaunissement des dents, fumer cause de plus sérieux problèmes oro-dentaires tels que les cancers buccaux et la maladie des gencives. Le jaunissement des dents reste cependant un des signes les plus évidents de la consommation de cigarettes. Les taches sur les dents sont localisées en surface de la dent. Des composés de la fumée de tabac s’attachent à la surface de la dent et lui donnent cette coloration. Il y a peu de recherche sur l’importance relative des différents composés de la fumée tels que la nicotine sur le jaunissement des dents.

Selon le Dr Richard Holliday qui étudie le vaporisateur personnel et ses effets sur les maladies buccales, il est improbable que son utilisation soit une cause significative de jaunissement des dents.

9. Quel est le rôle de la nicotine dans les e-liquides ?

Pic_1La nicotine joue deux rôles dans les e-liquides. Le premier est facile à comprendre, il s’agit de substituer une source de délivrance de nicotine moins nocive à la cigarette. La nicotine est utilisée pour combler l’effet de manque lors du sevrage du fumeur.

Ce rôle a été confirmé par quelques études qui montrent que les vaporisateurs personnels avec du e-liquide nicotiné sont plus efficaces pour combler les symptômes de manque que ceux avec du e-liquide sans nicotine.

Le vaporisateur personnel, comparé aux substituts nicotiniques, permet de mieux imiter les sensations liées à la consommation de cigarettes. En effet, avec le vaporisateur personnel, la nicotine va aussi permettre de recréer ce qu’on appelle le ‘throat-hit, sensation de picotements en gorge ressentie par les fumeurs quand ils fument une cigarette. Cette sensation est due à la déposition de la nicotine sur les nerfs trijumeaux situés dans le fond de la gorge.

10. La nicotine dans les e-liquides est-elle aussi efficace sur l’organisme humain que celle présente dans le tabac ?

Jacques Le Houezec nous explique que la cigarette électronique est un diffuseur de nicotine beaucoup moins efficace que la cigarette traditionnelle. « Ce que l’on obtient avec une cigarette en 5 minutes, il va falloir, avec les dernières générations de cigarettes électroniques les plus performantes, à peu près une demi-heure pour avoir la même chose et avec les premières générations, il va falloir plus d’une heure. Ce qui explique que le vapoteur va avoir besoin de vapoter tout au long de la journée, de façon fréquente. » Ainsi, la nicotine présente dans les cigarettes traditionnelles se propage beaucoup plus rapidement dans l’organisme humain que la nicotine présente dans les e-liquides.

 

La nicotine a donc un effet impactant sur la consommation de tabac car elle crée une dépendance mais elle n’est pas la cause mortelle liée au tabagisme. Son rôle est donc primordial dans le sevrage tabagique c’est pourquoi Enovap s’est fortement penché sur la question pour délivrer le taux adéquat de nicotine à chaque consommateur grâce à un throat hit précis et totalement personnalisé. Sa technologie Hit Control rendue possible grâce à son double réservoir permet d’ajuster la délivrance de nicotine afin de satisfaire les besoins fluctuants dans la journée.

Vous aimerez certainement

Ecrire un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Ok